Que signifie le symbolisme, pourquoi faire une quête de sens ?

Ci-dessous un podcast France Culture sur la voie symbolique, vers un ré-enchantement du monde ? avec Luc Bigé. Ce podcast présente son idée, aidée des mythes d’une nécessité de redonner une magie au monde moderne, en lui redonnant du sens. Comprendre les quatre chemins de connaissance, chacun amenant à une direction qui se complète avec les autres et l’utilité du mythe, du symbole pour aider à la connaissance de soi, un chemin vers la vérité.

Ceci me semble pertinent, car il explicite clairement les enjeux de la nécessité de se mettre en chemin et de réaliser son destin humain. Au delà d’un point de vue sociétal, c’est l’essence de l’Homme dont il est question. Chose qui est en chacun de nous et qui nous donne notre dignité humaine, quelque soit notre condition sociale et de genre.

Posdcast : cliquer ici

La question du sens de la vie pour chaque être humain semble étroitement liée à celle de la capacité d’établir des liens. Il s’agit de relier les différents aspects de l’expérience subjective consciente et inconsciente – sensations, affects, pensées, rêves, fantasmes – que de situer les éléments de l’histoire personnelle dans leur inscription spatiale et leur déroulement chronologique (le passé, le présent, et l’avenir qui s’ouvre).

Afin d’intégrer une cohérence et un continuum de la vie psychique ; d’articuler ce qui est vécu à l’intérieur avec ce qui est vécu dans la réalité extérieure. Ce rapport à soi-même conditionne la possibilité et la qualité des relations que nous saurons entretenir avec les autres et avec le monde, notre capacité d’aimer.

Jung insistait beaucoup sur cette nécessité de l’intégration : « Notre but devrait être l’accroissement de notre état de conscience. Les événements se produisent, que nous en soyons conscients ou non. Seulement, lorsque nous en sommes inconscients la vie n’a pas de sens. Beaucoup de gens viennent me voir sans avoir la moindre idée de ce que cela signifie. Les gens ont besoin de comprendre les choses, les événements et pourquoi ils les vivent » Dans ce même texte, il évoque également la valeur qu’il accorde à l’intégration des images oniriques émanant des profondeurs de l’inconscient en la qualifiant de « moment plein de sens».

Danser avec l’inconnu, avec soi ?

Conférence : l’astrologie, pour quoi faire ? Luc Bigé

Dans mon étude de l’Astrologie, j’ai lu beaucoup d’auteurs.

Présentation de Luc Bigé

Je vous présente aujourd’hui, Luc Bigé, Docteur en Biologie et astrologue, ayant une approche pédagogique et accessible de l’astrologie. Avant d’entamer des grands noms de l’astrologie, je le trouve simple et efficace en première intention pour fonder ses bases sur une astrologie actuelle.

Son approche et sa connaissance du monde de la science lui permettent de trancher sur ce qui distingue les deux approches du savoir, du sens, sans jamais devenir dogmatique. Cette pédagogie développée, j’aime son approche aux racines biologiques de par sa formation, c’est son filtre premier, qui éclôt avec les mythes. J’aime son rapprochement rendant vivant le mythe, le mettant à notre niveau. Comme un train qui s’arrête pour nous emmener avec grandiloquence vers un monde réenchanté.

Je partage sa vision sur le ré-enchantement du monde, sur le sens qu’il faut y apporter au-delà du matérialisme ambiant qui appauvrit l’âme.

J’ai trouvé sa conférence très claire et pédagogique pour bien comprendre ce qu’est l’astrologie, sans faux-semblant, notamment par exemple sur cette confusion répandue entre les signes et les constellations. La conférence est en trois parties de 45 minutes, puis sur la dernière il y a 20 minutes de questions.

Qu’est l’astrologie et en quoi cela peut nous être utile?

Tout d’abord l’astrologie se base sur un langage symbolique. Ce symbolisme se base sur une découpe du ciel en 12 parties de 30 degrés chacune, pour l’astrologie occidentale. Ce zodiaque est composé de signes, de planètes, de maisons. Les planètes sont des processus psychologiques, les maisons des rotations de la Terre sur elle-même (aspects relation entre deux planètes, deux fonctions psychologiques). Tout cela étant dynamique et relevant d’une évolution du monde de sens.

Il faut différencier l’outil qu’est l’Astrologie de libération ; de la science qui est un outil de description des mécanismes d’une fatalité du monde (liens causaux).

L’astrologie est une libération car il y a un recentrage sur soi. En rendant le subjectif objectif, il est permis de manière fluide de trouver ses propres rythmes. Elle nous aide à comprendre le sens de nos conflits et à entreprendre pour dénouer les choses en profondeur.

Il n’y a pas de vérité absolue, mais une reconnaissance de sa vérité intime.  Cela nous conduit naturellement vers une tolérance qui n’est pas de la morale mais de la pure perception de la réalité du monde du sens.

L’éthique fondée sur le sens, pour le comprendre il faut l’imaginer sous la forme d’un triangle isocèle aux 3 angles aigus :

Le sens comme construction (lois causales) ; émergence (synchronicité) : transcendance du sens (Hegel).  

Le sens est partout, il faut simplement entrer en résonance avec lui au moyen de sa sensibilité. Celle-ci permet l’émergence du sens, révèle la qualité de notre organisme biologique à la conscience que l’on a du corps sur plusieurs niveaux :  

Niveau socioculturel : le monde qui nous entoure, qu’il faut accueillir comme des conditionnements.

Niveau individuel : aller vers le cœur de son être, c’est-à-dire se déconditionner.  

Niveau Trans-personnel : sens de l’évidence.  

Enfin, pour citer une philosophie Grecque sur la Liberté et le Destin : Ma grande liberté est de pouvoir accomplir mon destin, avec joie.

Une rapide présentation du Zodiaque qui est un tout :

Tout commence par le signe du Bélier : la force du soleil va commencer à croître ; deux forces se côtoient : la lumière qui permet la différentiation ; et l’ombre qui permet l’harmonisation. L’énergie du bélier est ce désir de fascination de puissance de vie, de conviction, de mettre en terre des choses, traverser la mort pour faire germer la vie. Un exemple de l’énergie Bélier : Descartes.

Taureau : l’enracinement, lente maturation dans la densité de soi-même ; Un exemple : Karl Marx.  

Gémeaux : diffuser, fascination de la connaissance intellectuelle et relationnelle, riche moisson de l’information, exemple : George Bush Père.  

Cancer : recentrer cette richesse d’information pour la faire sienne, naissance du sujet, exemple : Proust

Lion : rayonnement personnel, extérioriser la riche sensibilité du cancer, exemple Napoléon  

Vierge : corriger les excès du lion, la perfection, être « parfait »

Balance : la force de nuit est plus importante, conscience du déséquilibre, s’harmoniser avec le monde

Scorpion : Prise de conscience que nous ne sommes pas deux dans une interaction mais quatre (2 consciences et 2 inconsciences) : mettre en lumière les grandes énergies des non-dits, (ceux de notre société moderne : argent – sexualité – rapport des pouvoirs). Un exemple : Freud (ascendant scorpion) ; Delacroix.  

Sagittaire : organiser par des lois, dans la quête de sens, de révéler le sens, exemple Hegel ou Leibniz.

Capricorne : structurer, sens du devoir, responsabilité, rapport à l’Etat, rapport à l’autorité, politique, par exemple Mao, Richard Nixon, ou encore les tables de la loi de Moïse.  

Verseau : étouffé dans la règle, et donc désire renverser la règle du capricorne pour apporter de la nouveauté, celui qui se met au service du social, conscience de groupe, c’est un introverti qui fait de l’extraverti, il y a une forte générosité intellectuelle mais en revers de la médaille un grand sentiment de solitude. Par exemple, Barack Obama, Che Guevara.

Poisson : Rendre sensible les idées du verseau, hyper sensibilité psychique, sensibilité profonde aux grandes énergies qui entourent le monde, par exemple Thérèse D’Avila (qui était Bélier mais avec beaucoup de Poisson dans son thème)

Cette présentation conclut que le Zodiaque est une dynamique de logique de sens.

Connaître son mythe fondateur

J’ai mis en lien ici, une partie de l’interview de Luc Bigé, grand nom de l’astrologie contemporaine, ce Docteur en Biochimie et Astrologue (qui est président de l’université du symbole : https://reenchanterlemonde.com/). Présente ici le mythe fondateur qui habite en chacun de nous.

Pour le trouvez, une analyse de son thème natale est nécessaire, il faudra y rechercher quelle est la domination, d’une planète ou d’un signe qui ouvre vers la problématique de la carte natale et donc vers le mythe fondateur.